biographie

Elle impose son IDÉE de la MODE quand la MODE
n’est pas encore une IDÉE.

Fin du dix-neuvième siècle.
Jeanne Lanvin a de grands projets.

Installée comme modiste, à l’angle du 22, rue du fbg St Honoré en 1889, elle entend bien créer sa propre maison de Couture.

Ce sera chose faite en 1909. La naissance de sa fille Marguerite en 1897, loin de réfréner son goût d’entreprendre va démultiplier son désir de création.

Jeanne Lanvin fait figure d’exception en conciliant ainsi maternité et carrière.

Loin des cercles mondains, loin des stratégies de séduction, plus encline à la discrétion et au retrait, elle ne répond qu’à sa propre volonté et à son émotion. Écoute le murmure de son époque, comprend ses besoins, les traduit avec génie.

Elle impose ainsi son idée de la mode quand la mode n’est pas encore une idée, déployant différents départements de création, diversifiant ses activités.

De 1909 à 1946

Elle dirigera sa Maison en chef d’entreprise avisée, ne laissant rien ni personne entamer sa curiosité pour les arts de son temps, les formes nouvelles, les cultures du monde.
Sa vision et son abnégation ont valu à sa Maison de traverser deux siècles.

Une pérennité inédite rendue possible par la transmission de l’essence même de Lanvin et la succession, à ce jour en harmonie parfaite, avec ce que serait Jeanne Lanvin aujourd’hui.

le bleu lanvin

Ce BLEU QUATTROCENTO si intense va devenir sa teinte fétiche.

Un morceau de ciel trempé dans un champ de lavande.

Mais d’abord une vision : celle de Jeanne Lanvin contemplant à Florence une fresque de Fra Angelico, « à s’en raidir la nuque ».

Ce bleu Quattrocento, à l’intensité si particulière, deviendra sa couleur fétiche.

Un témoignage du goût prononcé que la créatrice porte à la couleur.

Viendront le vert Vélazquez, en hommage à un autre grand Maître, et le rose Polignac, qu’elle crée pour sa fille, alors mariée au comte de Polignac.

Ce désir pour les couleurs exclusives l’amène à installer son propre atelier de teintures à Nanterre en 1923.

marguerite à la folie

Son AMOUR inconditionnel va GALVANISER SA CRÉATION.

« C’est pour émerveiller sa fille que, de fil en aiguille, elle émerveilla le monde »
- dira l’écrivain Louise de Vilmorin de la relation qui unit Jeanne Lanvin à Marguerite, Marie, Blanche, née en 1897.

L’amour inconditionnel qu’elle lui porte va galvaniser sa création.

Quand elle imagine pour elle des tenues d’une grande sophistication, c’est la mode enfantine qu’elle invente.

Le premier département Lanvin sera donc celui de Costumes d’enfant, en 1908.

Les mamans conquises lui commanderont ensuite leurs propres toilettes, inaugurant ainsi la mode pour Jeune Fille et Femme.

C’est pour célébrer les 30 ans de son adorée qu’est composé Arpège en 1927, le plus grand des parfums Lanvin.

Aujourd’hui, la collection de robes de mariées Blanche lui doit aussi son nom.

RETROUVEZ L’HISTOIRE DU LOGO LANVIN
Archives – Pathé
La mode à Paris
Années 1920

intuition lifestyle

Elle est la 1ère styliste à envisager la MODE comme un STYLE de VIE.

Quand la couture seule ne lui suffit pas.

Jeanne Lanvin veut penser la création dans une dynamique globale, de la décoration intérieure au parfum, de la lingerie au sport, de la fourrure au tailleur-chemisier pour homme.

Elle inaugure le principe de marque et son épanouissement à travers différentes déclinaisons, qui toutes s’imposent comme une facette de l’univers Lanvin.

VOIR LANVIN & L’ART DÉCO

broderies & ornements

…de la subtilité des BRODERIES coptes ou chinoises, la RICHESSE des CULTURES japonaise ou persanes…

Jeanne Lanvin parcourt le monde et de ses nombreux voyages, elle constitue une « bibliothèque d’étoffes », qui lui inspire motifs et thèmes venus d’ailleurs.


En collectionneuse avertie, elle connaît la subtilité des broderies coptes ou chinoises, la richesse des cultures japonaise ou persane, qu’elle réinvestit pour penser une mode contemporaine. Profusion de rubans et de pastilles de velours, abondance de paillettes et de fils de soie, finesse des broderies et virtuosité des combinaisons viennent donner vie à ces visions.

une âme d'artiste

…Pour elle, l’ART est au plus près
de la MODE.

Sa proximité avec les artistes, écrivains, musiciens et décorateurs de son époque l’amène à privilégier des collaborations qui exaltent son goût pour le monde des arts.

En 1901, elle réalise déjà le costume d’académicien d’Edmond Rostand, l’auteur de Cyrano. Elle habillera Yvonne Printemps (Madame Sacha Guitry), Mary Pickford, star du muet, comme la romancière adulée Louise de Vilmorin. Avec Armand-Albert Rateau, elle s’occupe de la décoration intérieure du théâtre Daunou, inauguré en 1921. On salue sa sensibilité artistique hors pair, qui s’exprime par son sens des volumes, des compositions et des associations de couleurs.

L’art est au plus près de la mode pour Jeanne Lanvin.

Cette année, Lanvin souffle ses 125 bougies.

Une occasion de se replonger dans l’histoire passionnante de la plus ancienne maison de couture française toujours en activité. Une invitation au voyage qui se prolonge sur Facebook, Instagram et Pinterest.

Lanvin 125 ans

facebook
instagram
pinterest